Comment faire un emailing quand on ne possède pas de base clients ?

Le 20/07/2022

Réaliser un emailing sans base clients : mode d’emploi

Une entreprise a besoin de clients pour vivre. En effet, ces derniers sont source de chiffre d’affaires et permettent d’améliorer le produit/service tout au long du cycle de vie grâce aux retours d’expérience et avis laissés. Voyons comment toucher de nouveaux prospects et fidéliser les clients existants.

Quelles sont les méthodes internes pour élaborer son propre fichier clients ?

Si vous avez le temps et les ressources nécessaires, cela peut être géré en interne. Découvrons ensemble quelques actions afin de créer et consolider sa base clients :

  • proposer du contenu téléchargeable transmis par email ;

  • inviter des prospects à s’inscrire à un événement via InMail, sur LinkedIn par exemple ;

  • offrir une démonstration promotionnelle de vos produits/services via Google ou Facebook Ads et grâce à une landing page attrayante.

En fonction du secteur d’activité, des méthodes de marketing plus conventionnelles comme des jeux-concours papier ou des coupons à remplir au moment du passage en caisse peuvent tout à fait être opportuns pour garder un contact direct avec son client. Citons comme exemple la grande distribution.

Lorsque vous constituez votre fichier prospects, n’oubliez jamais de les suivre et de les accompagner dans le temps : c’est ce qu’on appelle en anglais le lead nurturing. Pour cela, proposez du contenu spécialement créé pour vos prospects en mettant en avant vos produits ou encore les tendances d’un marché.

Les méthodes externes : l’achat et la location auprès d’un prestataire

Avant de recourir à un prestataire externe, il faut savoir faire la différence entre l’achat et la location de base de données.

1/ La location sert pour une campagne spécifique. Elle présente l’avantage de ne payer que pour un besoin précis et est pratique pour un usage ponctuel. L’inconvénient : cela peut revenir cher dans la durée et tout repose sur la fiabilité du prestataire externe.

2/ L’achat de fichier client : vous achetez une base de données clients à un prestataire et vous en devenez propriétaire.

Cela permet d’intégrer les données dans votre CRM et de pouvoir faire le suivi de vos campagnes.

Enfin, vous pourrez l’utiliser autant de fois que vous le souhaitez jusqu’à obtenir un retour client.

Qu’il s’agisse de location ou de vente, il est primordial que vos données soient mises à jour régulièrement. Vous pouvez faire appel à des professionnels du secteur pour vous accompagner. Enfin, vous serez dans les deux cas soumis aux règles RGPD et il conviendra donc d’être très vigilant en matière de respect de la confidentialité des données.