COMMENT S’INSCRIRE DANS LES MOMENTS DE VIE D’UNE FAMILLE ?

Le 07/05/2020

L’arrivée d’un enfant est un temps fort de consommation pour les parents et de communication pour les marques. Pour leur progéniture (notamment pour le 1er enfant) les parents veulent le meilleur, ils sont dans un cycle d’achat frénétique. C’est donc une véritable porte d'entrée dans le foyer pour les annonceurs, à condition d’utiliser les bonnes données et les bons leviers.   

 

Cette population est caractérisée par son exigence mais aussi par une phase de surconsommation. Si ce marché est le cœur de métier des marques estampillées « bébé » il devient également le terrain de jeu d’annonceurs de différents secteurs. C’est une véritable rupture dans les modes de consommation des ménages :

  • Changement de véhicule
  • Déménagement ou achat d’un bien immobilier
  • Nouvelles assurances et mutuelles
  • Ouverture d’un livret pour enfant
  • Renouvellement de l’électroménager
  • Crédit à la consommation pour faire face aux nouvelles dépenses
  • Livraison des courses à domicile
  • Etc.

 

Avec un peu d’imagination, la majorité des entreprises de biens et services peut finalement s’inscrire dans ce moment de vie. Il ne faut donc pas hésiter à investir dans des campagnes spécifiquement dédiées aux nouveaux parents. Cependant, il faut avoir les bonnes clefs :

 

  • Être vigilants sur la période ; quel mois de grossesse ?  Âge du nourrisson ? etc. pour introduire ce cycle au bon moment. Pour cela, des bases mutualisées spécifiques existent pour collecter les meilleurs leads. 
  • Diversifier les prises de contact en utilisant différents canaux (exemple : les mamans d’aujourd’hui sont de plus en plus présentes sur les réseaux sociaux)
  • Ne pas hésiter à jouer sur l’affecte dans les campagnes : faire ressortir de l’émotion, des sentiments.

 

La naissance est un véritable temps de rupture pour les parents. Aussi l’utilisation de la DATA sectorisée bébé est un support fondamental pour réussir toutes les opérations marketing auprès des foyers.