COMMUNICATION SOLIDAIRE POUR FAIRE FACE AU COVID 19

Le 03/04/2020

Avec cette pandémie de nouvelles formes de solidarités voient le jour. Aussi la nécessité à communiquer, à diffuser des informations et à lancer des appels aux dons se fait dans l’urgence. Si l’ensemble des réunions physiques est proscrit, c’est bien les actions digitales qui pousseront la mobilisation citoyenne en temps de confinement. Voici nos conseils pour mettre en place des opérations et faire face à cette situation sans précédent :  

 

1/ Réaliser une collecte dans l’urgence avec le SMS

Bien évidemment, les fondations et ONG lancent des appels aux dons. Mais face aux événements le mailing papier devient difficilement productible. Le canal à privilégier est bien le SMS ; Si par le passé le don par SMS n’avait pas séduit les français (alors qu’il fonctionnait bien en Grande-Bretagne), l’urgence de la situation nous oblige à nous adapter. Un don par SMS rien de plus simple à mettre en place (aussi bien pour l’association que le donateur) et permet un financement rapide. Si la base donateurs d’une ONG est pauvre en téléphone portable un enrichissement est à prévoir pour solliciter rapidement les fidèles et inactifs.

 

2/ Multiplier les opérations digitales

Plusieurs solutions digitales permettent la mise en place d’opérations de collecte. Opération de crowdfunding ou cagnotte sur Facebook ont l’avantage des délais relativement courts.

Le financement participatif s'inscrit dans plusieurs tendances de l'évolution de l'économie moderne : le collaboratif, la production participative, le local, l'Economie Sociale et Solidaire... Avec le développement d'internet, du numérique et des réseaux sociaux, beaucoup de plateformes de collecte ont vu le jour. La diversification des campagnes est également conseillée, il faut créer un parcours intelligent, complet et adapté aux différentes cibles : emailing, bannières, native Ads, articles.

 

3/ Créer une page dédiée pour mettre en exergue un drame sanitaire

La création d’une landing page associée à un formulaire de don est l’outil indispensable pour une situation de crise. Son utilisation est capitale, elle va permettre de transformer l’intention du donateur potentiel en action : faire un don. Elle ne comporte donc pas de menu de navigation (qui donnerait l’occasion à l’internaute de quitter la page avant d’avoir effectué son don), le moins « d’accessoires » possibles, elle met en avant un appel au don lisible et facile d’accès. Il est ensuite conseillé de relayer ce lien sur l’ensemble des outils dont vous disposez.

 

4/ Trouver des bénévoles

Qu’il s’agisse de la réserve civique de l’état, d’ONG mondialement connues ou d’associations de quartier le don de temps est aussi précieux actuellement. Et d’ailleurs beaucoup de français souhaitent venir en aide prêt de chez eux... Les administrations et associations doivent solliciter des contacts en tenant compte d’un critère de localisation. Par exemple des donateurs issus de la base donateurs et des prospects (au profil similaire des donateurs) provenant de fichiers B to C ou d’une mégabase peuvent être sollicités par e-mail. Le critère de l’âge doit également être pris en compte dans la sélection.

 

5/ Donner une information personnalisée

Les français sont, en ce moment, inondés d’informations. Et bien souvent ces dernières sont génériques. Mairie ou association de quartier peuvent alors, par e-mail, transmettre des actualités locales et personnalisées sur le Covid19. Les situations sont différentes selon les zones, avec une approche géo ciblée il est possible d’apporter des précisions liées à cette situation (les magasins ouverts dans le quartier, les nouveaux horaires de la mairie, les médecins qui exercent par visioconférence dans la région, etc.)

 

L’omnicanal est incontournable voire essentiel pour faire passer les messages dans l’urgence. Nous pouvons vous accompagner pour mettre en place une campagne de fidélisation ou prospection dans ce contexte particulier.