Data Science : comment est-elle utile aux collectes de dons ?

Le 03/12/2020

En 2019, un pôle Data Science a été créé au sein du groupe Neptune Media. Grâce à cela est né le Plan Média Augmenté.

La Data Science étant pour certains un domaine assez complexe, nous avons décidé d’interviewer Wided Hamza, Data Scientist chez Data Company et Alexia Mansion, Directrice de Clientèle chez Adress Company.

A quoi sert le pôle Data Science ?

« Le pôle Data Science a plusieurs enjeux : optimiser les traitements, automatiser les process et développer une stratégie marketing ultra ciblée.

Il sert aussi de veille et de contrôle de qualité pour la mégabase mutualisée Profilia, premier référentiel des consommateurs français.

Une autre mission principale du pôle est la réalisation des études statistiques pour améliorer les CRM. Cela favorise une meilleure connaissance client ainsi que leur comportement. En effet, grâce à la Data Science, les informations non visibles à l’œil nu dans une base de données peuvent être captées afin d’affiner le ciblage et de segmenter des personas. » (Wided Hamza)

En quoi consiste votre métier ?

Wided Hamza, Data Scientist :

« Mon métier a pour objectif d’exploiter les données. Pour ce faire, plusieurs étapes sont nécessaires après la récupération des bases : il y a l’analyse, la visualisation, le nettoyage, le traitement et la segmentation avant l’étape ultime de la modélisation.

En outre, je dois réaliser des études statistiques complètes en analysant les données, et en les extrapolant à l’aide de modèles mathématiques. »

Alexia Mansion, Directrice de Clientèle :

« Je conseille et j’accompagne les annonceurs ou les agences dans leur stratégie de recrutement, que ce soit clients ou donateurs.

La prospection peut se faire via le téléphone, l’e-mail, le SMS ou encore le digital mais le principal canal reste aujourd’hui celui du postal (80%). Mon objectif étant de proposer aux annonceurs des données ciblées à louer pour leurs campagnes d’acquisition.

En effet, en tant que prestataire, je fournis de la data à usage unique, c’est-à-dire pour une seule campagne. Bien sûr, les données sont récupérées par un tiers de confiance qui route les campagnes. »

Quel est le rôle de la Data Science dans un Plan Média Augmenté ?

« Le ciblage des données est une stratégie indéniable à la bonne mise en place de campagnes de marketing direct. Grâce au PMA, l’ultra-ciblage est alors possible : au-delà des critères de sélection basique que nous retrouvons sur le marché, nous pouvons en effet ressortir des informations non accessibles au premier abord. » (Wided Hamza)

« Nous réalisons donc une analyse plus que détaillée, en rajoutant une maille à l’étude de la base de données : en plus des critères visibles (âge, sexe, etc.), nous analysons les comportements pour établir des profils plus fins. » (Alexia Mansion) 

Avez-vous un exemple de cas client ?

« Nous avons effectué un Plan Média Augmenté pour une association avec laquelle nous avions déjà travaillé en 2019 dans le cadre d’une analyse de leur base. Cette année, avec l’aide de la Data Science, nous avons approfondi le sujet en prédisant les fichiers les plus appétents sur la campagne en cours. A date, les résultats sont plus que satisfaisants, ce qui nous ravis. Cela a permis d’apporter une pierre à l’édifice.

La véritable valeur ajoutée de cette offre, c’est la garantie de conseil apportée à la stratégie des annonceurs. En effet, grâce au PMA, nous pouvons orienter les pistes de communication en amont de la campagne.

Les résultats et analyses nous permettent de confirmer (ou non) les hypothèses émises par les annonceurs sur leurs stratégies et choix de ciblage. De la même manière, les KPI et équations mathématiques résultant du PMA nous permettent de solutionner leurs problématiques de recrutement. » (Wided Hamza)

« La réalisation du PMA nous permet également de prédire les résultats des campagnes à long terme grâce à la création d’une note apportée à chaque fichier (la note étant plus ou moins importante selon la durée de vie du donateur). Cette prédiction du Plan Média Augmenté rassure nos clients : l’idée étant de pouvoir segmenter dès le départ leurs nouveaux donateurs pour répondre à la question que toute association caritative se pose « qui se cache derrière nos donateurs ? ». Une approche de fidélisation peut donc être mise en place. » (Alexia Mansion)

Si vous avez d’autres questions concernant la Data Science ou le Plan Média Augmenté, contactez-nous. Nous serons ravis d’y répondre !