Drive to Store : du web à votre magasin d’optique

Le 10/09/2020

Avec l’augmentation des points de vente ces dernières années, le secteur de l’optique est de plus en plus concurrentiel. Les opticiens doivent attirer de nouveaux clients en boutique et fidéliser la clientèle. Ces clients multiplient leurs sources d’information et leurs recherches sur internet avant de choisir un magasin pour leur achat. Comment attirer ces internautes vers les magasins d’optique ?

Les campagnes drive to store sont faites pour faire venir les clients dans les boutiques. Cette stratégie marketing est adaptée et recommandée au secteur optique

D’abord, la visibilité sur internet doit être soignée. Les premiers contacts avec la marque ou la boutique se font majoritairement via une recherche sur Google. L’un des critères pour choisir une boutique de lunettes est sa proximité avec son domicile Il est donc important pour les boutiques de miser sur la géolocalisation. Une page Google My Business mise à jour et correctement remplie est la première chose à faire. La seconde est d’optimiser son référencement naturel en veillant aux meta descriptions, et aux choix des mots clés pour le contenu du site.

Ensuite, les campagnes d’acquisition doivent être construites sur la géolocalisation. Les campagnes digitales, qu’elles soient Display ou sur les réseaux sociaux, peuvent s’affiner en fonction de critères de géolocalisation. C’est aussi le cas des campagnes plus traditionnelles comme l’Emailing, le SMS, le postal ou encore le télémarketing.

Enfin, le contenu mis en avant des campagnes, en plus de la proximité doit aussi attirer et séduire l’internaute. Les avis, les recommandations sur le lieu sont indispensables. Les services proposés et détaillés également. La promesse faite doit être tenue. Les internautes seront sensibles à la qualité des produits, la vitrine du magasin, aux photos dans les communications mails, aux posts Facebook, au display, à l’affichage Dooh Digital Out Of Home, etc. Partager les visuels des nouvelles collections, des paires indémodables ou tendances indiquera au prospect qu’en venant chez vous, il aura de choix et ne se déplacera pas pour rien. Le parcours client est mixte : à la fois digital et en magasin. Très peu sont les Français qui passent commande directement sur les sites des opticiens. Pour favoriser leur venue en boutique, la possibilité de prendre un rendez-vous sur le site sera un véritable atout. Ne pas attendre et être certain d’avoir un conseiller dédié encourageront le déplacement du prospect.

Les clients peuvent être touchés, contactés par des campagnes publicitaires. Favoriser les campagnes emailing, les SMS pour des offres promotionnelles. Aussi bien pour acquérir de nouveaux clients que pour fidéliser et faire revenir en magasin. Toutes les campagnes déjà citées peuvent servir à entretenir le lien avec la clientèle. Proposer des offres de parrainage valables en boutique permet de travailler simultanément l’acquisition et la fidélisation. Proposer des coupons de réduction uniquement valables en boutique ou encore un bilan avec une remise en boutique, peuvent attirer le prospect en magasin. Ces bons peuvent être obtenus en échange d’un remplissage de formulaire sur le site, ou envoyés via des campagnes d’e-mailing. Une réduction peut être proposé par SMS.

Le drive to store présente donc de nombreux avantages, communs aux campagnes d’acquisition et de fidélisation. Il permet de :

  • Attirer des clients
  • Créer du lien
  • Augmenter le trafic en boutique
  • Favoriser la fidélisation
  • Et in fine, augmenter les ventes en boutique

Pour contacter, attirer et séduire les prospects proches de leurs points de vente, la campagne drive to store est recommandée. Nos conseils sont sur-mesure et nous choisissons ensemble les KPI de performance pour suivre et adapter les campagnes quelle que soit la priorité ou l’objectif fixé.

 

Le Saviez- vous ?

25 millions de Français présentent des troubles de la vision et seulement 92% d’entre eux portent des lunettes ou des lentilles de contact.

Avec un chiffre d’affaires de 6,6 milliards d’euros en 2019, le marché de l’optique en France continue de bien se porter en affichant une activité en hausse (+1,4%) par rapport à l'année précédente.

16 millions de paires de lunettes de vue vendues en 2019. En comparaison il y a eu 5,9 millions de paires de lunettes de soleil vendues sur cette même période, ce qui représente pour ce secteur des solaires une baisse légère.

12 441, c’est le nombre de magasins opticiens en France (dont 53% d'indépendants).

Sources : GFK Retail and Technology