SENIOR : COMMENT LES CIBLER

Le 21/02/2020

Avec une capacité d'acquisition souvent supérieure à celle des autres générations, les seniors sont dans la ligne de mire des marques. Mais faut-il pour autant les considérer comme une cible généraliste ? Une étiquette leur est souvent attribuée : « le senior a un fort pouvoir d’achat et recherche des produits de qualité ». Mais sont-ils tous identiques ? Et ont-ils le même comportement d’achat ? Intéressons-nous à ce marché en mutation.

 

Si la tendance est au « marketing générationnel », qui consiste à se mettre « dans la peau » et « dans la tête » il ne faut pas se limiter au critère de l’âge. Comme pour les autres générations, il est possible de décrypter les données comportementales des plus de 55 ans. Il est temps de :

 

 1/ Bannir les stéréotypes :

  • Le senior est toujours fidèle à la même marque ;
  • Le senior n’est pas digital ;
  • Les goûts du senior sont affirmés ;
  • Le senior adore « le postal » ;

 

2/ Prendre en compte l’environnement de vie, le mode de consommation et les évolutions sociétales. Cette population est finalement la moins « maitrisable », c’est l’âge ou le canal est le plus diversifié. Entre ceux qui n’ont pas pris le virage digital et les adeptes de leur smartphone et tablette, le décryptage de cette cible devient indispensable.  

 

En combinant les informations de sa base de données aux nombreux segments d’une mégabase, différents profils seniors peuvent être générés. Il est ainsi possible d’individualiser l’approche pour rendre l’expérience client irréprochable et donc optimiser son engagement.