Les utilisations de la Data dans le monde de la santé

Le 16/07/2021

La thématique de la data est sujette à beaucoup de discussions et notamment ses différentes applications dans le domaine de la santé. 

Data et santé : une surabondance récente de l’usage de données

L'effervescence de nouvelles technologies et de datas impacte le secteur de la consommation. Ce dernier se nourrit en particulier de toutes les traces que nous laissons sur la toile comme nos usages sur les réseaux sociaux, ou bien encore de données collectées par nos objets connectés.

C’est aussi le cas dans le domaine de la santé avec la surabondance des applications de santé qui vous permettent entre autre de vous auto diagnostiquer, suivre votre santé ou encore votre bien être au quotidien (nombre de pas, rythme cardiaque, sommeil…). Ce qui amène à se poser de nombreuses questions en termes de protection et d’exploitation des données.

Dans ce cadre, il est nécessaire que les experts de la Data en entreprise puissent participer au respect de la réglementation et du droit de chacun. De nombreuses bases de données dans le domaine de la santé sont accessibles comme par exemple le SNIIRAM.

Quelles sont les applications du Big Data dans le secteur médical ?

Ces datas sont très précieuses dans le secteur de la santé et de la recherche permettant ainsi de multiples applications :
1/ l’identification, pour certaines maladies, de facteurs de risques et donc leur prévention
2/ le contrôle de l’action de traitements et en particulier de vaccins
3/ l’anticipation d'épidémie et la limitation de leur propagation
4/ l’accompagnement de la recherche pharmaceutique et l’amélioration de la pharmacovigilance

À la lumière de ces usages, la question de la protection des données personnelles et des libertés individuelles revient encore sur le devant de la scène. Mais qui en est le garant ?

Comment protéger ses clients des déviances en termes d’éthique et de sécurité ?

En France, les données médicales sont stockées et hébergées sous le contrôle du ministère de la santé.

En termes d’éthique, cela suscite débats et controverses sur la protection des données et leur potentiel d'utilisation dans un but commercial. C’est ce que montre l’enquête Cash investigations avec les liens qu'entretiennent de nombreuses pharmacies françaises et la société IQVIA, spécialisée dans la collecte et la revente de données médicales. Il est important d'informer les clients sur leur droit à demander la suppression des données collectées.

La vigilance doit rester de mise pour tous les acteurs de la santé concernant le respect des réglementations en vigueur. Une bonne solution consiste à mettre cette thématique entre les mains de spécialistes indépendants de la data. 
 
-> Lire notre sujet plus détaillé sur le site de l’ADN.